La crise sanitaire mondiale entraînée par la Covid-19 a donné lieu à la plus grande opération de rapatriement jamais observée à travers le monde : Air France, KLM et Transavia ont assuré plus de 5200 vols permettant le rapatriement de plus de 500 00 concitoyens Européens. Le Groupe Air France – KLM s’est mobilisé et a travaillé en étroite collaboration avec les différents services compétents de l’État pour identifier et prioriser les besoins dans les différents pays, en lien avec les ambassades et les représentations d’Air France – KLM à travers le monde.

L’investissement dans d’autres projets sur la connaissance et la conservation de la biodiversité contribue également à comprendre le dilemme associé aux services écosystémiques comme à la production des biocarburants durables. Si certains types de biocarburants destinés au transport routier peuvent avoir un impact négatif sur la biodiversité, le groupe Air France - KLM veut garantir l’utilisation de carburants aéronautiques durables qui ont l’impact le plus faible sur l’approvisionnement en nourriture, la biodiversité et un impact positif sur le développement local.

 

Le Groupe a participé par ailleurs activement au pont aérien entre la Chine et l’Europe pour le transport de masques et matériel médical avec par exemple 7 vols assurés chaque semaine au moyen de Boeing 777 cargo et de Boeing 777 d’Air France.

Depuis le début de la crise, dans toutes les directions, dans tous les métiers, à tous les échelons de l’entreprise des initiatives solidaires, collectives ou personnelles se sont multipliées pour venir en aide aux soignants et/ou aux personnes touchées par le virus, et ses conséquences économiques. Plusieurs milliers d’articles de confort et de bien‑être initialement destinés aux clients ont été offerts dans plus d’une vingtaine d’établissements hospitaliers à travers toute la France : au total, plus de 17 000 trousses de confort, des milliers de masques de sommeil et bouchons d’oreilles, pour les patients en réanimation et pour les soignants, ainsi que 20 000 trousses de première nécessité ou encore des casques audio initialement destinés au divertissement à bord. De nombreux articles alimentaires normalement proposés aux clients, non utilisés du fait de la baisse d’activité, ont été offerts à des associations caritatives comme l’Agence du Don en Nature, les Restaurants du Coeur, le Samu Social, les OEuvres de la Mie de Pain ou la Banque Alimentaire. Ainsi, 6 500 coffrets repas proposés aux clients en cas d’aléa d’exploitation (retard important, annulation, etc.) ont été distribués aux Restos du Coeur, évitant ainsi le gaspillage alimentaire.

© AIR FRANCE KLM