Avec plus de 90 % de ses effectifs basés en France et aux Pays- Bas, Air France – KLM est générateur d’emplois directs sur les territoires de ses deux hubs principaux. Avec plus des trois quarts des emplois liés à la sous‑traitance situés en Europe, les activités du Groupe génèrent également de nombreux emplois indirects et induits : assistance et restauration en escale, nettoyage, sous‑traitance nécessaire à l’exploitation d’un avion.

L’investissement dans d’autres projets sur la connaissance et la conservation de la biodiversité contribue également à comprendre le dilemme associé aux services écosystémiques comme à la production des biocarburants durables. Si certains types de biocarburants destinés au transport routier peuvent avoir un impact négatif sur la biodiversité, le groupe Air France - KLM veut garantir l’utilisation de carburants aéronautiques durables qui ont l’impact le plus faible sur l’approvisionnement en nourriture, la biodiversité et un impact positif sur le développement local.

 

Les hubs créent des environnements d’affaires attractifs et la proximité de l’aéroport génère le développement d’autres activités (hôtellerie, congrès, show‑rooms d’entreprises, fonctions commerciales et marketing, services aux entreprises et activités liées à l’innovation).

En France :

  • Impact économique en France, selon une étude de l’EM Strasbourg publiée début 2020 sur la base de chiffres 2019 (pré-Covid-19) :
    • 40 milliards d’euros de retombées économiques, imputables à l’activité du groupe Air France – KLM, ce qui représente 1,6 % du PIB national ;
    • 475 000 emplois ETP dépendent de l’activité du Groupe ;
    • pour 1 emploi créé par le Groupe, 8,7 emplois sont créés dans l’économie française ;
    • pour 1 euro investi, le Groupe génère 2 euros dans l’économie nationale ;
    • l’activité du Groupe Air France – KLM génère directement 3,6 milliards d’euros (incluant les impôts et les cotisations payés par le Groupe et ses salariés) ;
    • en Île‑de-France, Air France est l’un des premiers employeurs privés de la région.

Aux Pays-Bas :

  • À la fin de l’année 2020, KLM était l’un des cinq plus grands employeurs du secteur privé aux Pays-Bas. Le groupe KLM représentait plus de 28 000 emplois.
  • Le vaste réseau KLM a contribué à rendre les Pays-Bas attractifs pour l’implantation des entreprises néerlandaises et internationales. Le Groupe Air France, présent dans plus de 40 aéroports français (en France métropolitaine et outre‑mer), renforce l’attractivité des régions et contribue au développement de l’activité locale (plus de 400 millions d’euros d’achats contractuels), en encourageant les investissements internationaux et l’installation d’entreprises étrangères en France.

AUTOUR DE NOS HUBS, S’IMPLIQUER DURABLEMENT

Air France s’implique auprès des élus locaux et des entreprises du territoire, en étant membre du bureau du Club des Acteurs du Grand Roissy. Cette association a pour objectif favoriser un développement harmonieux et équilibré du territoire du Grand Roissy, en synergie avec la plate-forme aéroportuaire, et promouvoir des projets de transports en commun, d’habitat et d’infrastructures indispensables au développement de ce territoire.

Pour favoriser l’attractivité et l’emploi du territoire de Paris-Orly, Air France poursuit également son implication au sein d’Orly International.

 

Accessibilité des aéroports

L’accessibilité des aéroports constitue un enjeu essentiel pour le développement des territoires autour de nos hubs. En complément des solutions de mobilité existantes (RER, routes), Air France soutient le métro du Grand Paris Express qui reliera à la fois les aéroports de Paris-Orly et de Paris-Charles de Gaulle à Paris, et le projet du CDG Express, qui doit relier l’aéroport Paris-Charles de Gaulle au centre de Paris en moins de 20 minutes, répondant ainsi aux attentes des touristes et des voyageurs d’affaires.

Air France collabore avec d’autres grandes entreprises locales pour mutualiser les solutions de mobilité : A Paris-CDG, 16 grandes entreprises locales représentant un peu plus de 50 % des salariés de la plateforme se sont regroupées au sein de l’association R’Pro Mobilité.

 

Aménagement du territoire

Air France est très engagée pour assurer la continuité territoriale, autant en métropole qu’en Outre-Mer, assurant l’interconnexion des territoires et de leurs économies. Au cœur de son réseau domestique étendu, le Groupe Air France exploite ainsi plusieurs lignes d’aménagement du territoire dans le cadre de délégations de service public, de Paris vers la Corse, Aurillac, Tarbes Lourdes, Castres Mazamet et Brive, et entre Strasbourg et Amsterdam.

L’engagement d’Air France dans la durée vers les territoires ultramarins (Antilles, Guyane, Océan Indien, Pacifique…), autant pour le transport de voyageurs que de marchandises, apporte une contribution déterminante aux populations et aux économies locales (tourisme, agriculture, approvisionnements, …).

Autour de l’aéroport d’Amsterdam Schiphol, toutes les évolutions d’aménagement du territoire en lien avec le développement de l’aéroport et la sécurité des vols sont surveillées et discutées dans une instance SRO (Conseil environnemental de l’aéroport Schiphol). Les conditions d’exercice d’activité de la compagnie sont étroitement surveillées et définies par la loi (par exemple, les plaintes traitées par le gouvernement, les coûts en cas d’extension de la capacité de l’aéroport).

KLM collabore avec l’aéroport de Schiphol et la ville d’Amsterdam afin de consolider l’attractivité et le développement de la région, en travaillant sur les thématiques du développement durable comme l’économie circulaire.

ENGAGÉES EN FAVEUR DE L’INCLUSION

Air France et KLM agissent pour l’inclusion au travers d’actions de sensibilisation, de formation et d’insertion, en partenariat avec un réseau solide d’associations et en travaillant de façon étroite avec les territoires sur lesquels sont implantés leurs principaux aéroports (voir visuel plus haut).

Air France, signataire de la Charte Entreprises et Quartiers dès 2013, s’inscrit aujourd’hui au sein de « PAQTE » et de « La France, une chance, les entreprises s’engagent », initiatives portées par le gouvernement. Air France affirme sa volonté d’apporter une contribution concrète, en tant qu’acteur majeur de l’emploi en Île de France, aux quartiers prioritaires de la politique de la ville et au développement de l’emploi à travers 4 axes : la sensibilisation (stages de 3e, visites de l’entreprise), la formation (accès à l’alternance, POEC, parrainage, mentorat), le recrutement de salariés en situation de handicap et le recours aux entreprises du secteur adapté.

Air France emploie plus de 30 000 personnes dans le Grand Roissy et 50% des salariés recrutés en 2020 sont originaires des départements riverains des plateformes de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly.

 

Former les jeunes générations

Air France reçoit chaque année plus de 600 jeunes de 3e en stage, soit en collectif dans le cadre de l’association Tous en stage soit en stage individuel. En 2020, Air France a souhaité, malgré la crise COVID, maintenir et développer ses stages collectifs de 3e en privilégiant le digital. Une manière innovante de découvrir et des pénétrer dans des univers théoriquement inaccessibles en présentiel comme les simulateurs de vol ou le centre de contrôle des opérations par exemple.  Au travers d’Article 1 ou de Nos Quartiers ont du Talent, une soixantaine de cadres Air France parraine des étudiants du second degré ou des jeunes diplômés issus de zones prioritaires ou de milieux modestes, afin de favoriser leur réussite dans leurs études ou dans leur insertion professionnelle.

Malgré la crise sans précédent que traverse le secteur du transport aérien, Air France a souhaité – après une période de forte progression du taux d’accueil d’alternants multiplié par 4 entre 2012 et 2019 – poursuivre l’accueil d’alternants au sein de l’entreprise, sur un volume adapté à la situation. Ainsi 1875 alternants ont été accueillis chez Air France en 2020, dont 182 nouveaux contrats.

L’accompagnement de ses alternants en fin de contrat reste plus que jamais une priorité pour l’entreprise. Les moyens mis en œuvre ont été adaptés à la situation et des accompagnements individuels ont été privilégiés en partenariat avec la SODESI. Des ateliers en distanciel sur les techniques de recherche d’emploi, de confiance en soi et de création d’entreprise ont ainsi été proposés à tous les alternants dès le mois de juin.

Les alternants ont également la possibilité de se connecter à une plate-forme qui leur permet l’accès à de nombreuses offres d’emploi, de stages, d’alternance mais également à du contenu de formation.

Air France favorise par ailleurs l’insertion des jeunes riverains demandeurs d’emploi vers les métiers aéroportuaires au travers de l’association JEREMY (JEunes en Recherche dEMploi à RoissY et Orly, créée à l’initiative d’Air France), qui propose des parcours de formation adaptés incluant stages et périodes d’application en entreprise, et qui obtient 80 % d’intégration à l’issue du stage. Depuis sa création, 1 200 stagiaires formés par JEREMY ont été recrutés par Air France.

En 2020, environ 400 jeunes ont été accompagnés par JEREMY en termes de formation techniques et soft skills pour accéder à 3 types de métier : Personnel Navigant Commercial, Agent d’escale et personnel sureté aéroportuaire. En 2020, JEREMY a mis en place en collaboration avec  la direction Industrielle, l’AFMAE et Grand Paris Seine Bièvre un programme de pré formation de jeunes éloignés de l’emploi pour leur permettre de passer les sélections de l’AFMAE et intégrer ainsi une formation en apprentissage de 2 à 3 ans.

KLM est cofondateur du Schiphol Aviation College, qui a pour objectif de créer des emplois durables pour les personnes qui souhaitent travailler à l’aéroport Amsterdam Schiphol. Dans le cadre de cette coopération, KLM collabore également de manière intensive avec le MBO College Airport de Hoofddorp afin de veiller à ce que cette formation s’harmonise bien avec les pratiques de l’aéroport. La division Maintenance de KLM, partenaire de 5 établissements ROC, propose des stages aux étudiants en formation en mécanique aéronautique.

DÉVELOPPEMENT LOCAL À DESTINATION

Nous contribuons au développement économique et social des pays desservis et soutenons les initiatives pour développer un tourisme responsable.

Accompagner le développement économique

Le réseau d’Air France-KLM est dense et équilibré, faisant du Groupe le transporteur offrant la plus grande capacité intercontinentale entre l’Europe et le reste du monde. En incluant les vols opérés par Delta Airlines dans le cadre de la joint-venture transatlantique, Air France et KLM ont desservi environ 300 destinations à travers le monde en 2020.

En étant souvent l’un des derniers groupes internationaux à quitter un pays en cas de crise géopolitique, et l’un des premiers à y revenir, Air France-KLM accompagne l’ouverture et le développement des pays fragilisés.

En cas de catastrophe naturelle, Transavia, Air France et KLM Cargo participent au transport de produits d’urgence. Ainsi, en solidarité avec le Liban qui a subi d’importants dégâts liés à deux explosions en 2020, plus de 15 tonnes de dons collectés par du personnel volontaire ont été offerts, transportés puis remis à la délégation Air France – KLM de Beyrouth, qui les a redistribués aux associations locales.

Développer le tourisme responsable et solidaire

Lorsque le tourisme est bien géré, il permet la création d’activité et d’emplois, du développement et peut permettre de sortir des communautés entières de la pauvreté. Les enjeux du tourisme et du transport aérien se rejoignent ; Air France et KLM se sont engagées à mobiliser leurs partenaires et clients pour faire du tourisme un catalyseur positif de changement.

Au travers de partenariats pérennes avec de nombreuses ONG et universités, nous soutenons le tourisme durable, avec par exemple :

  • NHTV et l’Université de Wageningen : KLM poursuit son partenariat avec l’Université de Wageningen en s’impliquant dans le comité Tourisme, Loisirs et Environnement.
  • Air France est partenaire d’ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), une association de Tour-Opérateurs, qui cherche à développer un tourisme responsable.
  • Acting for Life, partenaire historique d’Air France, fait la promotion du tourisme responsable, comme cercle vertueux qui minimise les impacts sociaux, économiques et environnementaux négatifs et génère de nombreux avantages économiques pour les populations locales.

SOUTENIR L’ENTREPRENEURIAT ET LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES

Air France-KLM poursuit sa démarche d’Open Innovation à l’international en participant en 2020 à Africarena autour d’un challenge développement durable pour limiter le double emport d’eau sur le réseau africain.,.

Basé à proximité de l’aéroport de Bamako (Mali) et fondé en 2005 notamment avec l’aide d’Air France, IAMA (Institut Africain des Métiers de l’Aérien) dispense toute la gamme des formations liées aux métiers de l’aérien auprès d’agents travaillant pour les compagnies aériennes ou les sociétés d’assistance aéroportuaire basées en Afrique francophone : formations réglementaires, piste, trafic, passage, fret, etc. Il permet ainsi à ces agents d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leur métier et de les maintenir au niveau d’excellence requis.

En tant que IATA Accredited Training School, l’institut est reconnu internationalement et délivre des diplômes estampillés IATA. Plus de 2 000 agents sont passés entre les mains des instructeurs de IAMA. IAMA s’est fixé comme objectif au cours de l’année 2021 de former plus d’agents en Afrique francophone hors Mali, en particulier en Afrique Centrale.

Via MATEA (Maintenance et Assistance Technique des Engins Aéroportuaires), Air France a développé un service de vente de matériel d’occasion remis en état. Le but est de garantir la fiabilité et la performance de l’équipement dans les escales africaines, en offrant du matériel au meilleur prix à des entreprises locales de manutention, et au travers et d’audits et de missions de réparation. Air France met son expérience dans la maintenance de matériel aéronautique au service des fournisseurs africains.

© AIR FRANCE KLM