Pour le groupe Air France – KLM, la santé, la sécurité et la qualité de vie au travail est une priorité majeure qui ne souffre d’aucun compromis. Toute personne travaillant pour ou avec le Groupe Air France – KLM a droit à un environnement de travail garantissant sa santé et sa sécurité, et prenant en compte son bien‑être physique et mental.

Nous menons une démarche volontariste et proactive pour prévenir les risques et protéger la santé et la sécurité de tous nos collaborateurs.

Le Groupe, portant une attention particulière à la qualité de vie au travail, développe aussi des initiatives pour permettre aux salariés de concilier vie professionnelle et vie personnelle, tout en contribuant à gagner en performance.

L’investissement dans d’autres projets sur la connaissance et la conservation de la biodiversité contribue également à comprendre le dilemme associé aux services écosystémiques comme à la production des biocarburants durables. Si certains types de biocarburants destinés au transport routier peuvent avoir un impact négatif sur la biodiversité, le groupe Air France - KLM veut garantir l’utilisation de carburants aéronautiques durables qui ont l’impact le plus faible sur l’approvisionnement en nourriture, la biodiversité et un impact positif sur le développement local.

PRÉVENTION DES RISQUES

En tant qu’employeur, nous devons assurer la prévention des risques professionnels et le développement de la qualité de vie au travail de tous nos collaborateurs.

Pour atteindre notre objectif de réduction du nombre d’accidents graves et du nombre d’incidents, nous menons une approche globale sur tous les sujets liés à la santé, pour pouvoir mettre en œuvre une politique concrète et efficace. Nous investissons davantage dans la prévention, pour améliorer les conditions de travail et promouvoir des modes de vie sains auprès des salariés.

La vigilance et la mise en place d’actions sont plus que jamais une priorité. L’implication du management sur le terrain et la vigilance des collaborateurs, soutenus par un réseau maillé de préventeurs, permettent la détection de situations sensibles.

La Charte de la prévention des harcèlements au travail prévoit un dispositif d’écoute, des procédures de résolution et de recours pour les personnes s’estimant victimes de harcèlement au travail (moral ou sexuel), ou se trouvant dans une situation de souffrance psychique aiguë pouvant porter atteinte à leur santé physique et/ou mentale avec risque de désadaptation à leur poste de travail ou accusées de harcèlement, dans le respect de la présomption d’innocence.

Pour placer la prévention des accidents et la culture de la prévention des risques au cœur de nos activités, nous avons réaffirmé notre engagement à long terme sur plusieurs axes prioritaires :

  • prévenir les accidents graves
  • renforcer la conformité et le respect des règles
  • développer les démarches ergonomiques
  • améliorer la qualité de vie au travail et la prévention des risques psychosociaux
  • structurer et organiser des mesures de prévention

Le groupe Air France – KLM mesure et reporte chaque année les indicateurs liés à la santé et à la sécurité au travail : absentéisme, nombre d’accidents au travail, taux de fréquence et taux de gravité des accidents au travail (voir sections 4.2.6.2 et 4.2.6.3 du document d’enregistrement universel).

RÉSULTATS ET OBJECTIFS

SANTÉ: PRÉVENTION ET PROTECTION

Nos services de santé veillent à l’état de santé des salariés et les conseillent sur les risques professionnels actuels et émergents. Les mesures mises en oeuvre offrent un cadre complet à l’organisation et aux salariés et contribuent de manière optimale à la santé et à l’employabilité des salariés, et à la productivité et à l’activité du Groupe.

 

Une application et une adaptation permanente des mesures sanitaires

Dès le début de la crise, au mois de mars 2020, Air-France-KLM a mis en application le protocole sanitaire pour les entreprises, défini par les gouvernements Français, Néerlandais et étrangers et a recherché à adapter ce protocole pour ses différentes catégories de personnel au cours des différentes phases de l’épidémie (confinement, couvre‑feu, etc.).

La première de ces mesures a consisté à mettre en place les mesures de protection des salariés contre le risque épidémique, en adéquation avec les préconisations des autorités de Santé et du protocole national à chacune de ses évolutions. La mise en place de ces mesures s’est accompagnée d’un renforcement de la surveillance et du suivi des cas et des contacts par la médecine du travail, un focus statistique sur les déclarations, et la disponibilité constante des experts médicaux pour la validation des dispositions de prévention.

Ces mesures sanitaires ont été communiquées via les différents canaux digitaux, en appui des managers et d’un réseau Santé, Sécurité au Travail (SST) engagé aux différents moments de la crise : gestes barrières, mise à disposition des kits sanitaires, limitation des jours de travail sur site, fermeture des restaurants d’entreprise, télétravail, justificatif de déplacement professionnel, etc. Des Commissions Santé Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT) ont été réunies à chaque moment clé pour partager avec les représentants du personnels les mesures à mettre en place.

 

Une prévention renforcée des Risques Psycho-Sociaux

Afin d‘accompagner au mieux les collaborateurs confrontés à des difficultés d’ordre personnel ou professionnel, le réseau des assistantes sociales s’est organisé rapidement afin d’accompagner au mieux les salariés. Les assistantes sociales ont mis en place dès le mois de mars des permanences sociales téléphoniques fonctionnant 5 jours sur 7, afin d’assurer un accueil et une écoute, ainsi que des réponses adaptées. En matière d’écoute, ce dispositif a été complété par le psychiatre de l’entreprise, qui a pris en charge les situations le nécessitant, avec des actions en direct ou une orientation pour une prise en charge adaptée des salariés ou de leur famille.

Des analyses des risques liés à la sécurité, réalisées en continu à l’échelle de l’entreprise, visant la Covid-19 et le suivi et l’introduction de nouvelles lois, procédures et méthodologies, ont permis de garantir que les mesures et les atténuations adaptées étaient en place pour maintenir la sécurité. Pour garantir la sécurité de tous les salariés, la réglementation Covid-19 a été constamment adaptée et chaque fois que possible améliorée avec l’ajout de règles suite à des études de sécurité et des analyses des risques. La santé mentale des salariés travaillant sous une pression accrue et/ou à domicile est surveillée à travers des enquêtes. Des actions de sauvegarde de la cohérence sociale sont également menées dans toute l’entreprise.

 

Un accompagnement du télétravail en période de confinement

Pour garantir des conditions de travail optimales à ses salariés, KLM, Transavia et Air France ont permis le développement du télétravail.

Par ailleurs et pour accompagner la mise en place du télétravail imposé, différentes mesures ont été mises en place pour faciliter la réalisation des activités à distance à compter de mars 2020 (équipement des salariés, conseils d’ergonomes pour travailler chez soi, communications pour partager des bonnes pratiques en télétravail et favoriser au mieux le maintien des échanges au sein des équipes et avec le manager).

Elle a également communiqué régulièrement auprès de ses managers sur l’importance de maintenir le lien avec ses équipes, d’adapter la charge de travail et d’organiser au mieux le travail dans les équipes en prenant en compte les taux d’activité pour éviter les risques de surmenage ou à contrario d’isolement.

Les webinaires, organisés par thème et groupe cible, ont également été très bien accueillis. Comme l’année précédente, en novembre 2020, KLM a mis l’accent sur la Semaine du Stress au Travail, dont le thème cette année était « Restez en équilibre ! ». Le contenu a été mis à jour sur MyHealth et un webinaire « Digital Detox » a été organisé. Les salariés de KLM ont pu recevoir des informations, de l’inspiration et des conseils concrets sur la façon de maintenir un équilibre pendant cette période difficile. Début décembre, la compagnie a organisé le télétravail en réalisant une série de webinaires portant sur divers aspects du travail depuis son domicile. Toutes ces informations sont disponibles sur MyHealth, qui propose également des présentations pour aider les collègues à télétravailler de manière saine, adaptée et productive.

 

© AIR FRANCE KLM