La préoccupation internationale concernant le changement climatique est croissante. L’attitude à l’égard de l’acceptabilité de la croissance du transport aérien évolue à la fois au plan politique et dans la société dans son ensemble, alors que nous assistons à des événements climatiques de plus en plus extrêmes. La France et les Pays-Bas ont mis en place des politiques pour assurer la transition vers une société zéro carbone d’ici 2050. Le développement d’Air France – KLM dépendra de sa capacité à réduire significativement son empreinte environnementale.

L’investissement dans d’autres projets sur la connaissance et la conservation de la biodiversité contribue également à comprendre le dilemme associé aux services écosystémiques comme à la production des biocarburants durables. Si certains types de biocarburants destinés au transport routier peuvent avoir un impact négatif sur la biodiversité, le groupe Air France - KLM veut garantir l’utilisation de carburants aéronautiques durables qui ont l’impact le plus faible sur l’approvisionnement en nourriture, la biodiversité et un impact positif sur le développement local.

 

Nous avons pour objectif de réduire notre empreinte environnementale, en améliorant nos opérations et nos processus, en innovant dans notre supply-chain et en mobilisant tous nos personnels et l’ensemble de l’industrie.

En 2008, nous avons lancé le Plan Climat pour réduire notre empreinte carbone. En 2019, nous avons renforcé nos ambitions et fixé des objectifs à horizon 2030. Le Plan Climat se compose de 7 axes prioritaires pour lesquels des objectifs et des plans d’action sont déclinés :

  • Modernisation de la flotte et contribution à la recherche aéronautique
  • Carburants alternatifs durables et participation à la recherche sur les énergies renouvelables
  • Mesures opérationnelles
  • Soutien de la mise en œuvre de l’accord mondial sur le climat (CORSIA) avec une juste contribution de l’aérien
  • Compensation réglementaire et proactive
  • Soutien de programmes environnementaux
  • Programmes de compensation pour les clients

DES ENGAGEMENTS (INTER)NATIONAUX

Au niveau International

La contribution de l’aviation aux émissions de CO2 d’origine humaine est estimée entre 2 et 3 %. En dépit de la crise sanitaire de la Covid-19, les prévisions de croissance du trafic aérien mondial, pourraient cependant amener cette part à augmenter dans les prochaines années, si aucune mesure n’est prise.

Afin que la croissance du trafic aérien ne contribue pas à une hausse des émissions de CO2, le secteur aérien est le premier secteur économique à avoir défini des objectifs ambitieux de réduction à long terme et à s’être doté d’un dispositif de compensation carbone au niveau mondial dans le cadre de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale, Nous soutenons l’objectif de réduire de 50% les émissions de C02 en 2050 par rapport à 2005 et supportons l’implémentation de CORSIA ( Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation)  pour garantir une croissance neutre en carbone du transport aérien mondial à partir de 2020.

Bien que l’aviation internationale ne soit pas incluse dans l’Accord de Paris sur le climat, les efforts du secteur s’inscrivent dans son objectif de limiter la hausse de la température mondiale à moins de 2°C. L’Agence Internationale de l’Énergie (International Energy Agency, Energy Technology Perspectives 2017) considère que l’objectif de l’industrie aéronautique à l’horizon 2050 est aligné avec les exigences d’un scénario 2°C (2°C Scenario – 2DS) sans la prise en compte des effets de la compensation carbone.

Au niveau National

Lors du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace en juin 2019, Air France s’est engagée avec l’ensemble des acteurs du transport aérien français – Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS), Groupe ADP, Fédération Nationale de l’Aviation Marchande, Union des Aéroports Français – en faveur de la lutte contre le changement climatique.

Dans une lettre ouverte publiée le 29 juin 2019, KLM a appelé les acteurs du secteur aérien à unir leurs forces dans le développement de solutions durables pour l’industrie. A travers son ambition « Fly Responsably », KLM invite les compagnies aériennes, les partenaires, les clients et les salariés à partager les pratiques et outils que la compagnie a mis en œuvre en matière de développement durable et à échanger les bonnes pratiques existantes.

© AIR FRANCE KLM